Spécialité d'Appenzell

 

Le «Bärli Biber»

Le «Bärli Biber» appenzellois est un gâteau épicé au miel fourré de pâte d’amande de couleur claire. Les boulangeries fabriquent des «Bärli Biber» de toutes formes et tailles avec différents motifs appenzellois.

 
 
 

Les «Landsgmendchröm», «Chrempfli»

Le «Chrempfli» est une spécialité saisonnière qui a un rapport très étroit avec une institution locale de démocratie directe, la Landsgemeinde, ou «communauté rurale». Jadis, les hommes rapportaient à leur femme et à leurs enfants un paquet de «Chrempfli» après l’assemblée. Ils se composent d’une pâte aux œufs et au sucre (semblable à celle des gâteaux à l’anis, l’anis en moins) fourrée à la noisette. On les déguste comme en-cas, accompagnés d’un café ou d’un thé, ou bien comme dessert.

 
 
 

Le «Chäsflade»

Le célèbre «Chäsflade» d’Appenzell était autrefois un produit secondaire de la fabrication du pain. C’est pourquoi on le fabrique aujourd’hui encore avec de la pâte à pain et non avec de la pâte brisée. Le «Chäsflade» est recouvert d’un mélange de fromage d’Appenzell, d’anis et de lait, puis gratiné au four.

 
 
 

Le «Mostbröckli»

Le «Mostbröckli» appenzellois est un morceau de bœuf de choix mariné puis légèrement fumé. On le déguste en tranches fines avec du pain et un verre de cidre ou un bon vin rouge.

 
 
 

L’«Appenzeller Siedwurst»

L’«Appenzeller Siedwurst» est une saucisse à bouillir composée essentiellement de viande de bœuf. Le mélange d’épices sélectionnées, aromatisé au cumin et à l’ail, lui donne son goût particulier. Elle s’accompagne admirablement des célèbres «macaronis au fromage d’Appenzell» ou d’une salade de pommes de terre.

 
 
 

L’Appenzeller

L’Appenzeller  est un fromage demi-sec, à l’arôme corsé particulier, doté d’une pâte à texture fine. Sa particularité: il est régulièrement frotté avec de la «Kräutersulz», une saumure à base d’herbes, qui lui donne son goût incomparable. L’Appenzeller est entre autres décliné en les variétés du CLASSIC, du SURCHOIX et l’EXTRA, qui se distinguent par leur durée d’affinage, et donc par leur puissance aromatique.

 
 
 

L’Appenzeller Alpenbitter (liqueur amère aux herbes des Alpes d’Appenzell)

ll y a plus d’un siècle, Emil Ebneter fondait son propre commerce de spiritueux à Appenzell , ouvrant la voie au succès de la liqueur amère aux herbes des Alpes que l’on connaît aujourd’hui. Kräuter-Bitter (liqueur amère aux herbes) en est la marque principale. Distribuée dans la quasi-totalité du pays, elle jouit d’une grande réputation en Suisse.

 
 
 

Bière d’Appenzell

La brasserie Locher AG  produit la bière d’Appenzell depuis cinq générations. Les bières sont encore fabriquées de manière artisanale et selon des procédés traditionnels. Une attention toute particulière est accordée aux matières premières. La brasserie Locher est réputée pour ses bières spéciales tout comme pour ses bières traditionnelles. C’est avant tout grâce aux bières spéciales innovantes que la bière d’Appenzell s’est forgé une réputation qui dépasse largement les frontières régionales.

 
 
 

L’eau minérale d’Appenzell

L’eau minérale d’Appenzell a été mise en bouteille pour la première fois en 1930 à Gontenbad. En 1999, l’une des plus petites unités de production d’eau minérale en Suisse passe aux mains de la troisième génération: Gabriela Manser prend les commandes de Goba AG - Mineralquelle und Manufaktur . La société produit sous la marque «goba» des eaux minérales ainsi que différentes boissons sucrées. La gamme flauder remporte un vif succès. Au fil des années, la société a aussi développé sa propre production de liqueur.

 
 
 

Le vin de Rhodes-Intérieures

Un petit vignoble de l’Oberegg produit les raisins qui donneront le vin d’Appenzell, un vin au goût unique. Le «Innerrhoder Wy», un riesling x sylvaner. C’est un vin pétillant aux fins arômes de fruits.