Tour du village

 

Cliquez sur l'image souhaitée pour une vue à 360 °. Continuez ensuite avec le bouton de la souris enfoncé sur elle pour changer la perspective.

 
 
 

Eglise catholique

La diversité des styles de la majestueuse église catholique laisse entrevoir l’histoire riche et variée de sa construction. La première église sur cette place est évoquée dès 1071 avec la création de la paroisse. Elle est consacrée à Saint-Maurice, c’est pourquoi les gens du pays l’appellent aussi «de Moritz». L’église protestante est située à proximité et séparée de l’église catholique par un cimetière superbement aménagé.

 
 
 

Le château

Le «château», un bâtiment ceint de murs à l’est de la Postplatz, occupe depuis toujours une place à part dans l’architecture villageoise d’Appenzell. Il appartient depuis 1708 à la famille Sutter, qui l’habite. Les pièces intérieures ne sont pas accessibles au public. Le couvent Sainte-Marie-des-Anges, bâti par les capucines au début des années 1680, est directement contigu au château.

 
 
 

La maison Salesis

Seule construction en pierre isolée en dehors du château, la maison Salesis sur la Postplatz constitue un témoignage marquant de l’aristocratie villageoise. Ce cube massif de trois étages aux murs en moellons crépis et à large toit en bâtière date de la grande époque de reconstruction, à la fin du 16e siècle.

 
 
 

La maison Konkordia

Seule construction en pierre isolée en dehors du château, la maison Salesis sur la Postplatz constitue un témoignage marquant de l’aristocratie villageoise. Ce cube massif de trois étages aux murs en moellons crépis et à large toit en bâtière date de la grande époque de reconstruction, à la fin du 16e siècle.

 
 
 

La maison Hampi Fässler

La maison Hampi Fässler, dans la Kaustrasse, marquait autrefois la limite du centre du village. La construction à traverses apparentes est rehaussée d’encadrements de fenêtres baroques et de caissons de volets roulants décorés par Adalbert Fässler.

 
 
 

Landsgemeindeplatz

Sur la Landsgemeindeplatz historique a lieu tous les ans l’assemblée du peuple, lors de laquelle toutes les élections cantonales et affaires parlementaires sont débattues et votées à main levée.

 
 
 

Löwen-Drogerie

La Löwen-Drogerie située dans la rue principale est considérée comme un véritable joyau en raison des superbes peintures qui ornent sa façade. Johannes Hugentobler a représenté des plantes médicinales sur les caissons en arceau des volets, établissant ainsi un lien entre ses dessins et la droguerie.

 
 
 

L'hôtel de ville

La rue principale ou Hauptgasse avec ses jolies maisons colorées constitue toujours une attraction pour les visiteurs. L’imposant hôtel de ville (Rathaus) avec des peintures en façades d’August Schmid de Diessenhofen (1928) et le «Buherre Hanisefs» parachèvent notre tour du village.